Désinfecter une plaie : que faire et ne pas faire

Quand on se blesse, une plaie se forme et donne la possibilité à des bactéries de s’y engouffrer et de proliférer, ce qui peut entraîner de douleurs jusqu’à une surinfection plus grave. Mais pas question de soigner cette plaie n’importe comment. D’ailleurs, quelle est la différence entre un antiseptique et un désinfectant ?
Comment utiliser un antiseptique

Un antiseptique c’est quoi ?

Un antiseptique est une substance qui stoppe ou freine le développement des micro-organismes. Régulièrement utilisés dans les établissements de santé, ils permettent de diminuer le risque d’infection pendant les opérations.
Il existe plusieurs substances utilisées par les médecins. Par exemple, ce fameux savon orangé qu’utilise le chirurgien est un de ces antiseptiques. On s’en sert pour les mains, pour la peau en général, à la clinique ou à la maison.

Antiseptique ou désinfectant ?

On confond souvent les deux car ils permettent d’éliminer les micro-organismes.
Pourtant les antiseptiques et les désinfectants n’ont pas la même utilisation, les premiers étant utilisés sur la peau et les seconds sur les objets. Si les deux contiennent des biocides, les antiseptiques en ont moins que les désinfectants.
Les deux jouent un rôle lors du traitement d’une plaie et n’ont pas la même utilisation. Ainsi, on peut utiliser un gel hydro alcoolique pour se désinfecter les mains avant de toucher une plaie mais on ne peut pas l’utiliser pour désinfecter la plaie en question ! On utilisera plutôt un antiseptique adapté à cette plaie.

Comment utiliser un antiseptique ?

Les antiseptiques peuvent être utilisés partout et sont applicables sur le corps.
• Pour se laver les mains. Le personnel médical utilise des antiseptiques pour désinfecter les mains.
• Désinfecter les muqueuses. On peut utiliser un antiseptique sur les parties intimes du corps et pour traiter toute infection.
• Se laver avant une intervention : On utilise un antiseptique comme la Bétadine avant toute opération pour éliminer les organismes présents et éviter les complications post-opératoire.
• Eviter l’infection des plaies. Pour tous les bobos du quotidien (coupure, brulure superficielle…) on peut utiliser un antiseptique (Dakin, Biseptine…).
• Traiter les muqueuses buccales. Certains cachets contiennent des antiseptiques pour éliminer les bactéries de la bouche et de la gorge.

Quel risque à utiliser un antiseptique ?

Comme tout médicament, les antiseptiques peuvent avoir des effets secondaires.
On doit éviter le contact avec les yeux, les éviter tout court en cas d’allergie aux composants.
Pour les plaies importantes et sévères on évitera d’utiliser soi-même des antiseptiques et on ira directement voir un médecin ou on consultera les urgences de l’hôpital.
Par ailleurs, leur durée d’utilisation après ouverture est limitée (un mois) car la contamination est possible.
Si les antiseptiques sont très utiles, voire indispensable notamment en milieu hospitalier pour éviter infections, surinfections et propagation des germes, ils doivent être utilisés dans une durée limitée et toujours en ayant été bien avisé.

Ajouter un Avis

JavaScript doit être activé pour que certaines fonctionnalités puissent fonctionner.

* Informations obligatoires





(ne sera pas publiée)



 


Avertissez-moi des nouveaux avis par e-mail.

 


Se souvenir de moi sur cet ordinateur.

 




Avis

Pas encore d'avis.

Back to Top