Comment gérer les crises d’un enfant autiste ?

L’autisme fait partie des pathologies qui touchent une personne dès sa petite enfance. Cette maladie se manifeste souvent par des crises difficiles à gérer à la fois pour le parent et le malade. Voici quelques comportements à avoir lorsque votre enfant fait face à ce phénomène.

Garder le calme et utiliser les bons gestes pour rassurer votre enfant

Même si une crise d’autisme peut s’avérer très frustrante pour vous en tant que parent, vous devez retenir que votre petit souffre bien plus que vous. Il importe de garder votre sang-froid pour l’accompagner durant ce moment difficile où il est à la fois agité et perdu. Il convient de rappeler qu’une crise découle d’un sentiment d’anxiété ou d’une situation terrorisante ou stressante.

Il existe également de fortes chances qu’il souffre de trouble du sommeil en raison de la présence d’acarien dans sa literie. Optez pour des housses antiacariens de qualité médicale afin d’améliorer la qualité de son sommeil et réduire par la même occasion les sources à la base de ses crises. Par ailleurs, dans le but de ne pas accentuer sa panique, faites-lui comprendre que vous avez la situation en main au lieu de lui faire ressentir votre peur.

Généralement, la crise d’autisme se définit par la présence de plusieurs émotions distinctes et surtout désagréables qui envahissent le patient. Alors, la pire des manières de gérer une telle situation, c’est de lui crier dessus. Il arrive très souvent que certains parents perdent patience et se laissent submerger par les évènements. Toutefois, il importe que vous gardiez votre calme. Découvrez sur http://aspiequebec.org/ plus d’astuces pour apprendre comment gérer les crises de votre petit. En outre, vous devez éviter de le taper au risque d’empirer la situation. Vous devez surmonter cette épreuve avec patience, empathie et plus essentiel : l’amour.

Faire usage de la tendresse pour gérer les crises

Pendant les périodes de crise de votre enfant, le recours aux gestes affectueux peut énormément l’aider à se détendre. Vous pouvez notamment lui faire un gros câlin pour qu’il se sente mieux et améliorer son humeur. Vous trouverez sur http://www.cliniqueroyal.com d’autres astuces bien-être. Retenez que le contact physique procure un sentiment de calme et de sécurité. Il est encore plus efficace s’il vient d’une personne qu’on aime comme son parent. Néanmoins, ne forcez pas votre enfant pour le prendre dans vos bras. S’il n’en a pas envie, alors laissez-le, sinon il risque de vous répondre avec de la violence en vous donnant des coups. Vous devriez absolument éviter ces réactions en lui laissant son espace.

Tenir compte du besoin d’intimité de l’enfant autiste

Souvenez-vous que les crises d’autisme proviennent essentiellement d’un sentiment de panique. Alors, quand elles surviennent, il arrive que votre enfant veuille s’isoler le temps que la situation s’améliore. Le fait de rester seul dans un endroit calme et sécurisé peut grandement l’aider. Généralement, lorsque c’est le cas, le petit court se réfugier dans sa chambre, dans un placard ou même dans un jardin.

Accordez-lui l’intimité qu’il demande, ne l’obligez pas à rester dans un environnement qu’il juge peu sécurisé et qui le stresse. Vous pourrez vérifier s’il va mieux une quinzaine de minutes plus tard. Si vous vous sentez dans l’incapacité de gérer comme il se doit un moment de crises, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un professionnel ou à vous entourer de votre famille.

Ajouter un Avis

JavaScript doit être activé pour que certaines fonctionnalités puissent fonctionner.

* Informations obligatoires





(ne sera pas publiée)



 


Avertissez-moi des nouveaux avis par e-mail.

 


Se souvenir de moi sur cet ordinateur.

 




Avis

Pas encore d'avis.

Back to Top