Le cancer du colon rectal par Jean-François Floch
5 (100%) 2 votes

Le cancer du colon rectal par Jean-François Floch

Le cancer du côlon est le cancer du gros intestin (colon), qui est la dernière partie de votre tube digestif. Jean-François Floch nous donne son analyse. La plupart des cas de cancer du côlon débutent sous la forme de petites cellules non cancéreuses (bénignes) appelées polypes adénomateux. Avec le temps, certains de ces polypes peuvent devenir des cancers du côlon.
Les polypes peuvent être petits et produire peu ou pas de symptômes. Pour cette raison, les médecins recommandent des tests de dépistage réguliers pour aider à prévenir le cancer du côlon en identifiant et en enlevant les polypes avant qu’ils ne se transforment en cancer.

Symptômes : Les signes et les symptômes du cancer du côlon incluent:

• Un changement dans vos habitudes intestinales, y compris la diarrhée ou la constipation ou un changement dans la consistance de vos selles, qui dure plus de quatre semaines.
• Saignement rectal ou sang dans vos selles
• Inconfort abdominal persistant, comme des crampes, des gaz ou des douleurs.
• Un sentiment que votre intestin ne se vide pas complètement
• Faiblesse ou fatigue
• Perte de poids inexpliquée
De nombreuses personnes atteintes du cancer du côlon ne présentent aucun symptôme aux premiers stades de la maladie. Lorsque les symptômes apparaîtront, ils varieront probablement selon la taille et l’emplacement du cancer dans votre gros intestin.

Quand consulter un médecin ?

Si vous remarquez des symptômes de cancer du côlon, comme le sang dans vos selles ou un changement continu des habitudes intestinales, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre médecin.
Discutez avec votre médecin du moment où vous devriez commencer à dépister le cancer du côlon. Les lignes directrices recommandent généralement que le dépistage du cancer du côlon commence à l’âge de 50 ans. Votre médecin peut recommander un dépistage plus fréquent ou plus précoce si vous avez d’autres facteurs de risque, comme des antécédents familiaux de la maladie.

Causes

Dans la plupart des cas, on ne sait pas clairement ce qui cause le cancer du côlon. Les médecins savent que le cancer du côlon survient lorsque des cellules saines du côlon développent des erreurs dans leur empreinte génétique, l’ADN.
Les cellules saines se développent et se divisent de façon ordonnée pour maintenir votre corps en bon état de fonctionnement. Mais lorsque l’ADN d’une cellule est endommagé et devient cancéreux, les cellules continuent de se diviser – même si l’on n’a pas besoin de nouvelles cellules. Au fur et à mesure que les cellules s’accumulent, elles forment une tumeur.

Avec le temps, les cellules cancéreuses peuvent se développer pour envahir et détruire les tissus normaux à proximité. Et les cellules cancéreuses peuvent se déplacer vers d’autres parties du corps pour y former des dépôts (métastases).

Association entre le régime alimentaire et l’augmentation du risque de cancer du côlon
Des études portant sur de grands groupes de personnes ont montré un lien entre une diète occidentale typique et un risque accru de cancer du côlon. Une diète occidentale typique est riche en gras et pauvre en fibres.
Lorsque les gens quittent des régions où le régime alimentaire typique est faible en gras et riche en fibres pour se rendre dans des régions où le régime alimentaire occidental typique est le plus courant, le risque de cancer du côlon augmente considérablement. Il n’est pas clair pourquoi cela se produit, mais les chercheurs étudient si un régime riche en gras et faible en fibres affecte les microbes qui vivent dans le côlon ou provoque une inflammation sous-jacente qui peut contribuer au risque de cancer. Il s’agit d’un domaine d’investigation et de recherche en cours.

Mutations génétiques héréditaires qui augmentent le risque de cancer du côlon
Les mutations génétiques héréditaires qui augmentent le risque de cancer du côlon peuvent être transmises par les familles, mais ces gènes héréditaires ne sont liés qu’à un faible pourcentage des cancers du côlon. Les mutations génétiques héréditaires ne rendent pas le cancer inévitable, mais elles peuvent augmenter considérablement le risque de cancer.

UN ESPOIR POUR LA LUTTE CONTRE LE CANCER COLORECTAL ?

Bioréalités puis Eramondi ciblent le cancer colon rectal
Difficile à détecter, complexe à soigner et sans thérapie ciblée, le cancer colorectal est, après le cancer du poumon, celui qui progresse le plus dans le monde. La start-up BioRéalités, créée en février 2007 à Montpellier (Hérault), sur la base d’un travail scientifique sur « la réversion tumorale » réalisé par Dominique Joubert et son équipe de l’Institut de Génomique Fonctionnelle de Montpellier, en utilisant un anticorps contre une cible innovante pourrait changer la donne. La jeune entreprise a développé une nouvelle génération d’anticorps monoclonaux pour obtenir une thérapie ciblée.
Pour financer les travaux de recherche, Jean-François Floch gestionnaire de BioRéalités a réussi à mobiliser un peu plus de 8 millions d’euros en quatre ans et, suite à des discussions et négociations avec pas moins de 13 industriels internationaux, à faire racheter la société par les laboratoires Servier en juin 2011.
De 2011 à 2014 Eramondi a développé ce projet de médicament pour le compte du groupe Servier.
En 2017, les fondateurs de BioRéalités ont repris le projet à leur compte et Jean-François Floch et Dominique Joubert ont mobilisé une nouvelle équipe et de nouveaux investisseurs pour apporter de nouveaux espoirs aux patients et de nous outils aux médecins.
Un test de détection de la progastrine circulante a été mis au point, industrialisé et à obtenu le marquage CE. Ce test va aider les médecins à suivre le patient, en confirmation des tests existants, il permet de limiter le faux positifs et va aider les Autorités de santé à mettre en oeuvre une politique de dépistage précoce des cancers, dont celui du cancer colorectal.
Pour le candidat médicament, encore environ deux ans de développement sont à réaliser avant de pouvoir commencer les essais chez l’humain.





Ajouter un Avis

JavaScript doit être activé pour que certaines fonctionnalités puissent fonctionner.

* Informations obligatoires





(ne sera pas publiée)



 


Avertissez-moi des nouveaux avis par e-mail.

 


Se souvenir de moi sur cet ordinateur.

 




Avis

Pas encore d'avis.

Back to Top