Pourquoi le cannabis est-il illégal et l’alcool autorisé?

Le cannabis est perçu comme addictif

Le cannabis est classée comme une drogue ayant un potentiel élevé addictif. Qu’est-ce que ça veut dire?

Cela signifie que la perception est que les gens consomment du cannabis, ils s’y accrochent et deviennent « addicts». Le cannabis commence à dominer leur vie.
Cela arrive sans aucun doute dans certains cas. Mais cella arrive aussi dans le cas de l’alcool qui est, pourtant, parfaitement légal.

Afin de lutter contre cet argument en faveur de l’ interdiction, les défenseurs de la légalisation du cannabis doivent faire valoir que le cannabis n’est pas aussi addictif que prétendent les sources gouvernementales.
Le cannabis est interdit

Le cannabis pour usage médical n’est pas accepté

La marijuana semble produire des avantages médicaux considérables pour de nombreuses personnes souffrant d’affections allant du glaucome au cancer, mais ces avantages n’ont pas été assez bien acceptés. L’usage thérapeutique du cannabis reste une controverse nationale .

Afin de lutter contre cet argument selon lequel le cannabis n’a pas d’usage médical, les défenseurs de la légalisation doivent mettre en évidence les effets qu’il a eu sur la vie des personnes qui ont utilisé le médicament pour des raisons médicales.

Le cannabis est lié aux stupéfiants comme l’héroïne

Les premières lois anti-drogues ont été écrites pour réglementer les stupéfiants, opium et ses dérivés, comme l’héroïne et la morphine. Le cannabis, bien que ne soit pas un narcotique, a été considéré comme tel.

L’association établie, il y a maintenant un large écart dans la conscience collectives entre drogues récréatives normales, comme l’alcool, la caféine et la nicotine, et les drogues récréatives « anormales », comme l’héroïne, la cocaïne et la méthamphétamine.
Le cannabis est généralement associé à cette dernière catégorie, qui est la raison pour laquelle elle est dépeinte comme une « drogue passerelle ».

Le cannabis est associé à un mode de vie démodé

Le cannabis est souvent considéré comme un médicament pour les hippies et les perdants. Comme il est difficile de se sentir enthousiaste au sujet des perspectives de permettre aux gens de devenir des hippies et des perdants, imposer des sanctions pénales pour possession de cannabis fonctionne comme une forme de cohésion sociale.

L’inertie est une force puissante dans les politiques publiques

Si quelque chose a été interdit pour une courte période de temps, l’interdiction est considérée comme instable.
Si quelque chose est interdit depuis longtemps, cela prend beaucoup plus de temps pour la lever.
Les gens ont tendance à être à l’ aise avec le statu quo.

La légalisation du cannabis fait de moins polémique et, en Europe, la décision du Portugal sera sans doute la première d’une longue série.

Ajouter un Avis

JavaScript doit être activé pour que certaines fonctionnalités puissent fonctionner.

* Informations obligatoires





(ne sera pas publiée)



 


Avertissez-moi des nouveaux avis par e-mail.

 


Se souvenir de moi sur cet ordinateur.

 




Avis

Pas encore d'avis.

Back to Top