Protéines pour maigrir : trop de protéines peut nuire à la perte de poids
5 (100%) 1 vote

Protéines pour maigrir : trop de protéines peut nuire à la perte de poids

Ajouter des protéines supplémentaires à votre alimentation pour freiner vos envies peut être utile, mais trop de protéines peut affecter votre métabolisme d’une manière moins souhaitable.

Une étude portant sur 35 femmes ménopausées atteintes d’obésité a révélé que manger trop de protéines élimine l’amélioration de la sensibilité à l’insuline, qui peut être essentielle pour réduire le risque de diabète.

protéines pour perdre du poidsL’étude a révélé que les femmes qui ont perdu du poids en consommant moins de protéines ont présenté une amélioration de 25 à 30% de leur sensibilité à l’insuline. La sensibilité à l’insuline peut déterminer si une personne est finalement diagnostiquée avec le diabète.

On a constaté que les femmes qui ont perdu du poids en mangeant un régime riche en protéines n’ont pas connu d’amélioration de la sensibilité à l’insuline. Cependant, les femmes qui ont perdu du poids en mangeant moins de protéines étaient significativement plus sensibles à l’insuline à la fin de l’étude. C’est important parce que chez beaucoup de personnes en surpoids et obèses, l’insuline ne contrôle pas efficacement les niveaux de sucre dans le sang, et finalement le résultat est le diabète de type 2.

Régimes alimentaires et protéines

La sensibilité à l’insuline peut refléter la santé métabolique, et elle s’améliore habituellement avec la perte de poids. Les 35 femmes étudiées avaient entre 50 et 65 ans et toutes avaient un indice de masse corporelle d’au moins 30, ce qui indique une obésité. Aucune n’était diabétique.

Trois groupes ont été formés pour l’étude de 28 semaines. On a demandé aux femmes du groupe témoin de maintenir leur poids, tandis que les femmes d’un autre groupe ont suivi un régime amaigrissant qui comprenait l’apport quotidien recommandé de protéines, soit 0,8 g par kilogramme de poids corporel.

Les femmes du troisième groupe ont mangé un régime conçu pour aider à perdre du poids. Elles ont consommé plus de protéines à 1,2 grammes par kilogramme de poids corporel. Les chercheurs se sont concentrés sur les protéines car on pense que les femmes ménopausées qui consomment des protéines supplémentaires aident à préserver les tissus maigres et à prévenir la perte musculaire.

Toutes les femmes ont mangé le même régime de base, la seule différence étant la teneur en protéines, avec des changements très minimes dans la quantité de graisse ou de glucides pour se concentrer sur les effets des protéines sur la perte de poids.

Effets des protéines sur l’insuline

Les femmes qui ont mangé la quantité recommandée de protéines ont vu des avantages dans le métabolisme, y compris l’amélioration de leur sensibilité à l’insuline. Les améliorations de la sensibilité à l’insuline ont le potentiel de réduire le risque de diabète et de maladies cardiovasculaires. Les femmes qui suivaient le régime riche en protéines n’ont pas vu les mêmes améliorations.

Changer la teneur en protéines a de très grands effets. Ce n’est pas que les avantages métaboliques de la perte de poids ont été diminués – ils ont été complètement abolis chez les femmes qui ont consommé des régimes riches en protéines, même si elles ont perdu le même poids substantiel que les femmes qui mangeaient moins.





Ajouter un Avis

JavaScript doit être activé pour que certaines fonctionnalités puissent fonctionner.

* Informations obligatoires





(ne sera pas publiée)



 


Avertissez-moi des nouveaux avis par e-mail.

 


Se souvenir de moi sur cet ordinateur.

 




Avis

Pas encore d'avis.

Back to Top