Comment maigrir : coupe faim pour perdre du poids
Note ce post

Coupe faim

Un coupe faim est utilisé pour un traitement à court terme de perte de poids.

L’effet produit par un coupe faim, soit la réduction de l’appétit, diminue après quelques semaines d’utilisation.

Les coupes faim ne sont donc utiles que pendant les premières semaines d’un programme pour maigrir.

Le coupe faim est utile pour maigrir pendant qu’on se plie à un régime alimentaire sain et qu’on commence à faire de l’exercice.

Ces changements de rythme sportif et alimentaire doivent être maintenus sur une longue période pour continuer à perdre du poids et, surtout, éviter de récupérer les kilos perdus.

Avant d’utiliser un coupe faim

Il est nécessaire de parler à son médecin pour connaitre, notamment, les effets secondaires des coupes faim.

Certains coupes faim ont des effets secondaires lourds sur une longue durée.

En parler avec son médecin permettra également de faire un point sur les allergies éventuelles dont on fait l’objet, sur l’interaction avec d’autres médicaments qu’on prendrait et, plus généralement, sur tous les risques liés à notre condition physique actuelle afin de prendre le coupe faim le plus adapté.

Comment utiliser un coupe faim

. Pour éviter les problèmes de sommeil, si on prend :
Une dose quotidienne de coupe faim, il faut le faire 10 heures avant de se coucher.
Plus d’une dose quotidienne de coupe faim, il faut prendre la dernière 4 heures avant de se coucher.

. Prendre le coupe faim comme indiqué par son médecin. Ne pas en prendre plus ou plus fréquemment ou plus longtemps que prescrit. En excès, les coupes faim peuvent devenir une addiction.

. Les personnes prenant le coupe faim en longue durée d’action (l’effet dure 8 heures): Prendre le comprimé entier sans casser, écraser ou mâcher avant d’avaler.

. Mazindol :
Si ce coupe faim donne des maux d’estomac, on peut le prendre avec des aliments.
Si on manque une dose de ce coupe faim il ne faut pas compenser ultérieurement.

. Conservation du coupe faim :
Conserver hors de portée des enfants.
Conserver le coupe faim à l’abri de la lumière et de la chaleur.
Ne pas stocker dans la salle de bain ou près de l’évier de cuisine, ou dans d’autres endroits humides. La chaleur ou l’humidité peuvent rendre le coupe faim impropre à la consommation.
Ne pas garder le coupe-faim après la date d’expiration ou quand letraitement est terminé.

Précautions à prendre avec les coupes faim

Si l’effet du coupe faim ne semble pas satisfaisant après quelques semaines d’utilisation, il ne faut pas augmenter la dose mais consulter son médecin pour, éventuellement, changer de médicament.

Ce médicament peut causer un faux sentiment de bien-être ou des étourdissements, de la somnolence. Il faut en être conscient quand on envisage d’utiliser des machines ou prendre la voiture par exemple, toute tâche demandant de la vigilance.

Avant une chirurgie ou un traitement dentaire, il faut informer le praticien qu’on consomme ces coupês faim.

Consulter son médecin en cas de diminution générale de ses capacités, de faiblesse inhabituelle, de douleurs thoraciques, gonflements ou difficulté à respirer. Ces symptomes sont des signes de graves problèmes cardiaques ou pulmonaires.

Si on prend ce coupe faim pendant une longue période ou à fortes doses et qu’on commence à sentir une dépendance physique ou mental, il faut consulter son médecin.

Enfin, il faut consulter également son médecin quand on souhaite arrêter son traitement.

Effets secondaires du coupe faim

Les effets secondaires graves, précités, sont rares et doivent être immédiatement reportés à son médecin.

Effets secondaires dont on peut informer son médecin

Communs : augmentation de la pression artérielle.

Rares : Difficulté à uriner ou douleurs, rythme cardiaque irrégulier, paranoïa, hallucinations, graves maux de tête, dépression, engourdissement, urticaire, éruptions cutanées, des maux de gorge et une fièvre grave, excitation incontrôlée, saignements.

Effets secondaires qui ne requièrent pas d’attention médicale

Ces effets secondaires légers peuvent disparaître pendant le traitement, mais il faut consulter s’ils continuent ou sont gênants.

Communs : Constipation, vertiges ou étourdissements, bouche sèche, faux sentiment de bien-être, maux de tête, irritabilité, nausées ou vomissements, nervosité, agitation, spasmes ou douleurs à l’estomac, tremblements, troubles du sommeil.

Quand il y a eu des effets secondaires, il peut y avoir des troubles de sommeil, tremblements, fatigue inhabituelle ou faiblesse, dépression.

Si on remarque d’autres effets, il faut consulter son médecin. Le corps peut avoir besoin de temps pour s’adapter.





Ajouter un Avis

JavaScript doit être activé pour que certaines fonctionnalités puissent fonctionner.

* Informations obligatoires





(ne sera pas publiée)



 


Avertissez-moi des nouveaux avis par e-mail.

 


Se souvenir de moi sur cet ordinateur.

 




Avis (1)

Vous commentez: maigrir-coupe-faim
Sort
Soral

Je cherche un coupe fiam qui emêche de grigoter ou de faire des fringales le soir ! si quelqu’un connaît un cachet coupe faim pas trop risqué merci
2 November 2015 11.31

loading...

Back to Top