Boire de l’alcool pour maigrir : l’alcool ne fait pas grossir
Note ce post

Boire de l’alcool pour maigrir

Une nouvelle étude de l’écrivain scientifique Tony Edwards affirme que boire de l’alcool ne fait pas grossir mais peut effectivement aider à perdre du poids.

Les nutritionnistes étaient venus à un consensus sur la haute teneur en calories des boissons alcoolisées comme le vin et la bière et son effet secondaire sur le poids.

Boire de l'alcool pour maigrir

L’alcool peut vous aider à perdre du poids

De nombreux rapports attestent qu’un verre de vin a autant de calories qu’une tranche de gâteau, que deux pintes de bière ont la quantité de calories d’un verre de crème liquide.

Or, selon cette nouvelle étude, plus de 50 années de recherches ont été démystifié en faveur de la nouvelle théorie que l’alcool est bon pour la santé et dans de nombreux cas peut aider à perdre du poids.

Le livre s’appuie sur des études menées par le professeur Charles Lieber de l’Université de Harvard, le premier à publier une revue scientifique sur l’alcool. Il est le premier à établir le lien entre l’alcool et les maladies du foie dans les années 1970.

Malgré les conclusions de Charles Lieber sur les effets secondaires négatifs de la consommation d’alcool, en 1991 il a rejeté la croyance commune que l’alcool contribue à la prise de poids.

Son étude directe sur la corrélation entre le gain de poids et la consommation d’alcool a commencé dans les années 90 quand Lieber et une équipe de chercheurs ont suivi plus de 20 000 femmes d’âge moyen, l’observation de leurs habitudes de consommation d’alcool et de leur poids sur une période de 13 ans.

Dans les derniers mois de l’étude, on a pu constater que 9000 femmes ont eu une prise significative de poids, certaines sont même devenues obèses.

Celles qui ont pris du poids ne buvaient pas d’alcool en majorité tandis que celles qui sont restées maigres étaient parmi les plus consommatrices d’alcool.

L’étude a montré que les femmes qui buvaient 5g d’alcool par jour ont 4% de moins de risque de devenir obèses, tandis que celles qui ont bu 15g par jour, l’équivalent d’un verre moyen de vin, avaient un risque de gain de poids inférieur de 14%.

À la grande surprise des chercheurs, le risque d’obésité a considérablement diminué de 70% lorsque la quantité d’alcool consommée a été doublé à 30g par jour, 56% pour celles qui ont bu un seul verre de vin par jour.

D’autres études sur l’alcool et le poids

Les résultats ont lancé une série d’autres études sur la corrélation entre le gain de poids et d’alcool.

Dans les 25 dernières années, d’autres études indépendantes ont conclu des résultats similaires.

– Une étude de six ans de l’Université du Danemark a observé 43 500 personnes, et a constaté que ceux qui buvaient rarement finissait par prendre du poids alors que les buveurs quotidiens ont moins pris de poids.

– Une étude de huit ans sur 49000 femmes de la Faculté de Médecine de l’University College de Londres a révélé que les femmes qui buvaient deux verres de vin par jour étaient 25% moins susceptibles de prendre du poids.

– Une étude de dix ans sur 7230 personnes par le US National Center for Disease Control a constaté que la consommation d’alcool n’augmente pas le risque d’obésité.

Il ne suffit pas de boire de l’alcool pour maigrir

Simplement parce que cette nouvelle étude montre que l’alcool peut vous aider à perdre du poids ne signifie pas qu’il faut s’attendre à ce que votre médecin vous propose de boire deux verres de vin par jour pour maigrir.

Il faut prendre en compte d’autres variables telles que le conditionnement physique, la classe économique et l’éducation. Il faut garder à l’esprit que le corps de chacun réagit à certains régimes différemment.





Ajouter un Avis

JavaScript doit être activé pour que certaines fonctionnalités puissent fonctionner.

* Informations obligatoires





(ne sera pas publiée)



 


Avertissez-moi des nouveaux avis par e-mail.

 


Se souvenir de moi sur cet ordinateur.

 




Avis

Pas encore d'avis.

loading...

Back to Top