Comment démarrer une conversation | Principes de base
5 (100%) 1 vote

Comment démarrer une conversation

S’il y a un nombre infini de conversations et qu’on ne peut pas prédéfinir des scripts pour chaque situation, c’est différent s’agissant de démarrer ou d’entrer dans les conversations. Il est assez simple d’avoir des lignes et des stratégies établies à l’avance.

Principes de base pour démarrer une conversation

La phrase d’ouverture n’est pas ultra-importante

Il est relativement simple de commencer une conversation avec quelqu’un, et l’expression exacte que vous utilisez pour le faire n’a généralement pas trop d’importance. Oui, certaines introductions de conversation sont un peu meilleures que d’autres, mais pas au point de consacrer une tonne d’énergie à trouver les phrases d’accroche parfaites. Une entame de base d’une manière amicale fonctionne aussi bien.

Ce qui va réellement déterminer la réussite de la conversation est après ce premier échange. Si vous êtes à l’aise pour parler aux gens, et que l’autre personne est prête à vous parler, les choses devraient aller bien. Si vos aptitudes à la conversation doivent s’améliorer, ou si l’autre personne n’a pas beaucoup de choses en commun avec vous, si elle n’est pas prête à parler ou si elle ne parle pas bien elle-même, l’interaction peut s’interrompre. Si vous vous trouvez en train d’essayer d’élaborer la meilleure accroche possible, ou si vous vous demandez si une accroche peut ne pas fonctionner ou si elle est trop intrusive ou pas assez originale, votre vrai problème peut être votre confiance en vous et vos nerfs.

Les niveaux de confort jouent un grand rôle

Entamer une conversation est une chose techniquement simple à faire. Souvent, ce qui retient les gens, c’est qu’ils sont mal à l’aise de le faire.

  • Ils peuvent se sentir timides et penser qu’ils n’ont rien d’intéressant à dire ou qu’ils dérangeront l’autre personne.
  • Ils peuvent être anxieux de parler à quelqu’un qu’ils ne connaissent pas.
  • Ils peuvent être intimidés par certains types de personnes et hésiter à essayer de leur parler.
  • Si c’est le cas, il est important de travailler pour augmenter votre niveau de confort.

    Parler aux gens comme si on les connaissait déjà

    C’est un principe bien connu. Lorsqu’on commence à parler à quelqu’un, il faut le faire de la même manière que si on s’adressait à quelqu’un qu’on connait déjà.
    Il ne faut pas aller trop loin en étant trop familier mais pas besoin d’être trop formel et courtois. Suivre cette suggestion permet d’adopter naturellement une attitude plus chaleureuse et plus confiante et metl’autre à l’aise.

    Cela signifie également qu’il est souvent acceptable d’ignorer les présentations formelles et de passer directement à un sujet plus intéressant, en particulier dans des contextes plus décontractés. Comme aller voir un ami d’un ami lors d’une fête et commencer immédiatement à parler d’une nouvelle récente.

    Avoir un plan de secours

    Parfois, on dit quelque chose pour commencer une conversation et l’autre personne répond mais ne donne pas de quoi rebondir. L’exemple le plus classique est quand on demande à quelqu’un comment ils va, ou comment il a trouvé ce film et qu’il répond juste « bien ».
    Il est donc toujours bon d’être prêt à essayer à nouveau et à dire quelque chose d’autre qui pourrait faire avancer la discussion. Vous pouvez poser une question de suivi plus spécifique, poser une question sur un autre sujet ou enchaîner sur autre chose.





    Ajouter un Avis

    JavaScript doit être activé pour que certaines fonctionnalités puissent fonctionner.

    * Informations obligatoires





    (ne sera pas publiée)



     


    Avertissez-moi des nouveaux avis par e-mail.

     


    Se souvenir de moi sur cet ordinateur.

     




    Avis

    Pas encore d'avis.

    Back to Top