Cinq problèmes de pieds : causes et traitements
5 (100%) 3 votes

Cinq problèmes de pieds : causes et traitements

Par Viea 9 septembre 2017

Les pieds sont très sollicités au quotidien, s’agissant de marcher, de courir, de sauter et d’escalader, et naturellement, ils sont soumis à de nombreux types de problèmes.
Des blessures à l’ inflammation, plusieurs types différents de dégâts et de dysfonctionnements peuvent entraîner des problèmes de pieds.

Quelles sont les infections des pieds les plus courantesLes pieds sont constitués de 26 os chacun, ce qui en font l’une des zones les plus complexes du corps. Une personne parcoure environ 240 000 km au cours de sa vie, à peu près l’équivalent de 6 fois le tour du monde.

Les chaussures, le diabète et le vieillissement inappropriés sont certains des principaux responsables des problèmes des pieds. Cet article mettra en évidence certaines des préoccupations, des pépins les plus courants, leurs causes et le traitement.

Pied d’athlète

Le pied d’athlète est une infection fongique de la peau, habituellement trouvée entre les orteils. Cependant, l’infection peut se propager et causer des inconvénients importants, des démangeaisons et même des douleurs.

Causes du pied d’athlète

Un individu est le plus couramment exposé au champignon qui cause le pied d’athlète dans une salle de sport, une douche ou une piscine où les gens se promènent pieds nus. Le champignon a tendance à prospérer dans des zones chaudes et humides.

Porter des chaussures chaudes et humides peut aider le champignon à se développer et à se propager. La maladie est très contagieuse et elle peut se propager à d’autres endroits de la peau, y compris les mains, l’aine et le cuir chevelu.

Symptômes du pied d’athlète

Le pied d’athlète provoque des démangeaisons, des craquements, des cloques et un écaillage des pieds. Le problème commence généralement entre le quatrième et le cinquième orteil, puis se propage. Une personne peut également développer des fissures dans les talons ou la peau des orteils.

Traitement du pied d’athlète

  • Garder les pieds propres et secs, et les sécher avec une serviette séparée.
  • Les traitements antifongiques sont disponibles dans la plupart des pharmacies comme les pulvérisations, poudres ou lotions à appliquer sur les pieds.
  • Si le champignon se propage ou s’aggrave après le traitement, il faut consulter son médecin qui peut prescrire des médicaments antifongiques oraux pour la maladie.

Oignons

Les oignons sont des anomalies des pieds qui provoquent une bosse sur l’articulation des gros orteils. Cela peut amener le gros orteil à tourner légèrement vers l’intérieur.

Les femmes sont plus susceptibles d’avoir des oignons en raison des pressions accrues des chaussures étroites.

Causes de l’oignon du pied

Le port de chaussures étroites peut provoquer la formation des oignons.

  • Des chaussures serrées exercent une pression sur l’articulation métatarsophalangienne (MTP), où l’os du pied rencontre l’os du gros orteil.
  • L’hérédité est également un facteur de risque. En outre, certaines maladies, y compris la polyarthrite rhumatoïde ou la poliomyélite , augmentent la probabilité de développer un oignon.

Symptômes de l’oignon du pied

Un individu avec un oignon peut avoir un ou plusieurs des symptômes suivants:

  • bosse visible sur le côté du pied
  • sensibilité sur ou autour du gros orteil
  • le cal sur l’os sous le gros orteil
  • difficulté à bouger le gros orteil
  • douleur dans le gros orteil en marchant

Traitement de l’oignon du pied

Les mesures de traitement améliorent généralement les symptômes d’un oignon.

  • Porter des chaussures appropriées sans talons hauts.
  • Acheter un patch dans un magasin de chaussures ou une pharmacie qui protège contre une pression supplémentaire.
  • Appliquer de la glace 10 minutes avec un sac à glace recouvert de tissu peut également réduire l’inflammation.
  • Un médecin spécialisé dans les soins des pieds, connu sous le nom de podologue, peut prescrire des inserts de chaussures sur mesure ou une attelle qui peut redresser le gros orteil.
  • Si l’oignon ne diminue pas et cause une douleur continue, on peut choisir d’être opéré pour le corriger.

Neuropathie diabétique

Les personnes atteintes de diabète sont plus sujettes aux fluctuations de la glycémie. La neuropathie diabétique n’est pas une maladie, mais un groupe de maladies qui causent des dommages aux pieds dues au diabète.

Causes de la neuropathie diabétique

  • Au fil du temps, les niveaux élevés de sucre dans le sang peuvent endommager les nerfs, en particulier ceux des pieds.
  • D’autres facteurs peuvent rendre ces dommages nerveux pires, comme le tabagisme, l’alcoolisme ou des antécédents de neuropathie diabétique chez la famille.

Symptômes de la neuropathie diabétique

Les symptômes de la neuropathie diabétique comprennent l’engourdissement, le picotement et la douleur dans les pieds.
Cela peut contribuer à un risque accru en cas de coupures ou de blessures aux pieds en raison d’un manque de sentiment.

Traitement de la neuropathie diabétique

  • Le maintien d’une bonne santé et le contrôle de la glycémie peuvent aider une personne à soigner sa neuropathie diabétique.
  • Alors qu’un médecin ne peut pas renverser les lésions nerveuses, il peut recommander des traitements pour éviter de s’aggraver.
  • Une personne atteinte de diabète devrait également passer à des examens de pied réguliers.
  • Les ongles doivent être fait professionnellement.
  • Soins médicaux en cas de plaies au pied.

Ongles incarnés

Les ongles incarnés causent de l’inconfort, et ils peuvent être infectés s’ils ne sont pas traités.
Les ongles incarnés se produisent lorsque l’ongle commence à se développer dans la rainure des ongles, ce qui peut causer des douleurs et des inconforts importants.

Causes de l’ongle incarné

  • Le port de chaussures mal ajustées entraîne habituellement des ongles incarnés.
  • La pression exercée par des chaussures trop étroites au sommet ou trop serrées peut exercer une pression supplémentaire sur les orteils.
  • D’autres causes incluent les ongles qui ne sont pas bien taillés, la coupe des ongles trop courts ou un traumatisme des pieds en raison de l’activité.
  • L’hérédité d’ongles incarnés peut également augmenter le risque d’ongles incarnés.

Symptômes de l’ongle incarné

Les ongles incarnés provoqueront une rougeur, un gonflement, une douleur ou même un écoulement de l’ongle, ce qui peut indiquer qu’une infection est présente.

Traitement de l’ongle incarné

Il existe plusieurs façons de traiter et de prévenir les ongles incarnés, y compris:

  • Laver les pieds avec du savon antibactérien et les garder propres et secs.
  • Découper les ongles après un bain lorsque les ongles sont souples.
  • Éviter de couper les ongles dans un motif arrondi, car ça peut augmenter le risque de croissance vers l’intérieur.
  • Porter des chaussures qui correspondent bien et ne pas avoir une pointe.
  • Si l’ongle du pied est infecté ou que les soins à domicile ne modifient pas le problème, il faut consulter un podologue ou un chirurgien orthopédique. Le chirurgien orthopédique ou podologue peut avoir besoin d’enlever une partie de l’ongle et prescrire des antibiotiques pour traiter l’infection.

Fasciite plantaire

La fasciite plantaire est la cause la plus fréquente de la douleur au talon.

L’infection se produit lorsque le fascia plantaire au fond du pied devient enflammé. Ce ligament est responsable du soutien de l’arc du pied.

Causes de la fasciite plantaire

La fasciite plantaire est une maladie inflammatoire qui n’a généralement pas de cause claire. Les médecins se réfèrent à cette infection, comme une fasciite plantaire idiopathique.

Les facteurs de risque incluent l’obésité, des muscles étroits du mollet et participer à des activités qui se répètent de manière répétitive et qui stresse le talon, comme la course.

Symptômes de la fasciite plantaire

La fasciite plantaire provoque une souffrance au bas du talon. Cette douleur est généralement pire le matin quand on sort du lit. La douleur s’aggrave également avec l’activité.

Traitement de la fasciite plantaire

La plupart des gens peuvent gérer la fasciite plantaire avec un traitement à la maison.

  • Le repos du pied et l’application de la glace peuvent réduire l’inflammation.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), tels que l’ibuprofène ou le naproxène sodique, peuvent aider à gérer la douleur.
  • Bien étirer le pied avant et après l’activité physique, ainsi que tout au long de la journée, peut aider à réduire les douleurs au talon.
  • Le port de chaussures de soutien peut également vous aider.
  • Si la fasciite plantaire ne s’améliore pas avec ces traitements, on peut essayer une thérapie physique ou voir un podologue ou un chirurgien orthopédique pour d’autres traitements.
  • Des injections de stéroïdes peuvent être recommandées pour réduire l’inflammation, ou un médecin peut prescrire des orthèses sur mesure pour fournir un soutien supplémentaire au talon.




  • Ajouter un Avis

    JavaScript doit être activé pour que certaines fonctionnalités puissent fonctionner.

    * Informations obligatoires





    (ne sera pas publiée)



     


    Avertissez-moi des nouveaux avis par e-mail.

     


    Se souvenir de moi sur cet ordinateur.

     




    Avis

    Pas encore d'avis.

    loading...

    Back to Top