10 façons dont votre personnalité affecte votre perte de poids
5 (100%) 2 votes

10 façons dont votre personnalité affecte votre perte de poids

Que vous soyez une personne fêtarde, un rat de bibliothèque ou une chouette nocturne, votre personnalité joue un rôle étonnamment important dans votre capacité à mincir. Suivez ce guide pour découvrir votre type de personnalité et utilisez vos propres caractéristiques pour mincir pour de bon.

Si vous êtes impulsive

Dans une célèbre étude de 1972, les scientifiques ont offert aux jeunes enfants le choix entre une seule guimauve ou, s’ils pouvaient attendre 15 minutes, deux. Ceux qui ont attendu ont connu plus de succès plus tard dans la vie.

La capacité de retarder la gratification affecte également la perte de poids.

Si vous êtes en difficulté avec la perte de poids, vous êtes plus susceptible d’être une personne impulsive. L’élimination des petites tentation aidera : arrêtez de remplir votre garde-manger avec de la malbouffe et évitez la salle de pause au travail lorsque vous savez qu’il y aura des friandises.

Si vous êtes consciencieuse

Toujours à l’heure ? Vous suivez les règles à la ligne ?
Cela signifie que vous êtes consciencieux, un trait qui facilite le maintien d’un régime alimentaire ou physique.

Cependant, que vous soyez consciencieux ou non, il y a un paradoxe en ce que la création d’un plan vous oblige à penser à la nourriture tout le temps, ce qui peut agir contre vous.

La solution : créer des habitudes non spécifiques à la baisse des kilos qui entraîneront encore une perte de poids. Par exemple, au lieu de conduire vos enfants à l’école, commencez à marcher avec eux.

Si vous êtes sujette à des sautes d’humeur

La façon dont vous conduisez votre vie détermine votre stabilité émotionnelle.
Si vous êtes très émotive, les choses sont soit très bonnes, soit les plus mauvaises jamais vues. Or, plus on réagit de façon émotive, plus on risque de chercher de la nourriture. Plus vous êtes en excitation, plus vous risquez d’agir, et manger est une action.

Apprenez à reconnaître vos hauts et des bas et essayez de prendre des mesures de manière plus saine, comme appeler un ami ou transpirer votre stress avec une séance d’entraînement.

Si vous êtes introvertie

Les personnes introverties peuvent avoir un style plus réfléchi et moins impulsif qui leur permet de considérer leurs choix de manière plus rationnelle. Elles sont plus susceptibles de posséder des qualités qui leur permettent de s’engager dans une alimentation saine et une routine d’exercice régulière qui nécessitent une contrainte, difficile pour les personnes plus impulsives.

Les extraverties devraient planifier à l’avance les situations qui évaluent la volonté. Si vous savez que vous vous dirigé vers une fête, par exemple, mangez une collation saine au préalable, de sorte que vous serez moins susceptibles d’avoir une fringale malsaine.

Si vous êtes fêtarde

Les personnes fêtardes ont tendance à permettre au stress de s’accumuler. C’est là que nous utilisons la partie plus basique et primitive de notre cerveau par rapport à notre cortex pré-frontal plus humain. Ce dernier nous permet de considérer nos objectifs à plus long terme et de faire des choix plus sains.

Cette alimentation à base de plaisir a été démontrée déclencher une réponse addictive qui conduit souvent à manger en excès des aliments riches en calories et riches en matières grasses.

Si vous aimez être le centre d’attention, essayez de vous mettre dans des situations sociales qui n’impliquent pas de nourriture.

Si vous êtes souvent dure avec vous

Les gens qui n’ont pas de compassion personnelle ont une énorme réaction négative chaque fois qu’ils font une erreur.
Celles qui sont pleine de compassion vont de l’avant et se promettent de ne pas faire la même erreur.

Si vous êtes dure avec vous, il est plus probable que vous continuiez un excès de repas après un écart, car réaliser que vous avez consommé en excès entraîne des sentiments de désespoir.
Si vous n’êtes pas auto-compatissant par nature, vous devez travailler à vous pardonner.

Si vous êtes noctambule

Rester éveiller jusqu’aux petites heures du matin peut faire des ravage sur votre poids.
Les chercheurs nt constaté que les personnes qui veillaient jusqu’à 4h du matin ont mangé 550 calories supplémentaires pendant leur nuit. De plus, un pourcentage plus élevé des calories nocturnes proviennent d’aliments riches en matières grasses que pendant les heures de la journée.

Si vous êtes matinale

Dans une étude australienne, les participants matinaux étaient moins susceptibles d’être en surpoids que les noctambules, même si les deux groupes avaient dormi le même nombre d’heures. Bien que cette étude implique de jeunes enfants, les résultats sont probablement applicables aux adultes.

Si vous êtes égocentrique

Être un peu centré sur vous-même peut ne pas être une mauvaise chose en essayant de perdre du poids. Les personnes auto-centrées ont tendance à considérer leurs propres intérêts, ce qui pourrait leur permettre de mieux conserver leur énergie et d’avoir plus de volonté pour faire des choix sains.

En revanche, les personnes centrées sur les autres peuvent être trop stressées et se retrouver épuisées à la fin de la journée. Cela déclenche souvent de mauvais choix alimentaires.

Au lieu de cela, essayez d’être plus « égoïstes » en vous demandant ce que vous voulez sans vous sentir coupable. Rencontrez des amis après votre séance d’entraînement au lieu d’annuler vos plans d’exercice ou demandez-leur de vous rejoindre.

Si vous êtes relax

Les gens relax ont tendance à être plus minces que celles qui sont plus inquiètes.

Dans certains cas, cependant, cela peut se retourner contre elles et ces personnes très agréables peuvent stresser en cas d’échec. Ce stress peut entraver la perte de poids, car le stress rend plus difficile de résister à la tentation.





Ajouter un Avis

JavaScript doit être activé pour que certaines fonctionnalités puissent fonctionner.

* Informations obligatoires





(ne sera pas publiée)



 


Avertissez-moi des nouveaux avis par e-mail.

 


Se souvenir de moi sur cet ordinateur.

 




Avis

Pas encore d'avis.

Back to Top